AccueilPortailCalendrierPartenairesFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nowitzki : "Je ne peux pas savourer"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AnthooNBA
Poussin
Poussin
avatar

Date d'inscription : 10/06/2011
Messages : 17
Age : 19
Localisation : Chez Moi :P
Fan des : Miami Heat

MessageSujet: Nowitzki : "Je ne peux pas savourer"   Sam 11 Juin - 14:59



A bientôt 33 ans, Dirk Nowitzki n'est plus qu’à une victoire de son premier titre NBA. Mais l’Allemand ne veut pas se relâcher. La finale occupe ses jours et ses nuits, au point de peu dormir. "Je savourerai la semaine prochaine" si Dallas conclut à Miami, espère-t-il. Pourquoi pas dimanche.

DIRK NOWITZKI, que ressentez-vous alors que vous n'êtes plus qu'à une victoire du titre après avoir remporté le match 5 (112-103) ?

D.N. : C'est une grande victoire pour nous, évidemment. Nous ne voulions pas aller à Miami et leur donner l’occasion de pouvoir conclure. Donc on a fait ce qu'il fallait dans le quatrième quart-temps. Maintenant, nous devons aller là-bas et aborder le match de dimanche comme un match 7. On ne veut pas donner d'espoir ou quoi que ce soit à cette belle équipe. Il faut donc continuer à jouer de la même manière et continuer à attaquer. Nous verrons bien ce qui se passera dimanche.

Comment allez-vous gérer cette situation et garder votre sang-froid ?

D.N. : Ce n'est pas une série qui se joue au meilleur des cinq matches, ça se joue au meilleur des sept matches. Ce sera la première équipe à quatre victoires qui sera sacrée. Donc nous ne pouvions rien célébrer (jeudi) soir, même si cette victoire est très importante. La série n'est pas finie ! Si on regarde bien ce qui s'est passé dans ces finales, on peut se dire qu'ils ont remporté leurs deux matchs à domicile et que nous avons gagné nos trois matchs à domicile. C'est comme ça qu'il faut voir les choses. Jusqu'à présent, c'est comme si tout le monde était parvenu à protéger son avantage du terrain et ils ont encore deux matches à la maison. Donc il n'y a vraiment rien à célébrer. Désormais, nous espérons leur voler une victoire dimanche.

Après cinq matches, avez-vous enfin compris comment défendre face à Miami ?

D.N. : A vrai dire, je ne pense pas que c'était un bon match défensif de notre part. Durant toute la série, nous avons surtout essayé de régler notre attaque. Jeudi, nous avons bien bougé et nous avons bien shooté mais, soudain, nous avons abandonné trop de points. Ce n'est pas comme ça que nous avons gagné, et ça n'est pas comme ça que nous voulons gagner. Nous leur avons offert trop de points faciles. Heureusement, nous avons enfin eu assez d'adresse pour remporter le match. Lors des quatre premières rencontres, nous avions eu des opportunités que nous n'avions pas su concrétiser. Nous regardions le film. Si nous avions été aussi maladroits lors des trois tours précédents, nous ne serions jamais arrivés là. Donc c'est encourageant.

On a retrouvé un Jason Terry décisif. C'est plus facile pour vous lorsque vous êtes épaulé ?
Nowitzki : Ça n’est fini - BASKETBALL - NBA

D.N. : Jet (Terry) a été phénoménal. Il a été agressif à nouveau. Nous savons tous que Jet est quelqu’un qui a confiance en lui. Il nous parle toujours beaucoup dans les vestiaires. Il parle tout le temps. C'est quelqu'un de très énergique. Il adore parler et il adore s'écouter parler (Rires). Même lors de la première mi-temps, il est entré en jeu, a pénétré dans la raquette, marqué des paniers importants. C'est le Jet dont nous avons besoin. Nous avons besoin qu'il attaque et aille au panier. Il ouvre un tas d'opportunités pour tout le monde quand il fait ça. Il ouvre notamment la voie à Tyson (Chandler) que nous avons trouvé de nombreuses fois jeudi. Notre cinq a répondu présent, c'est bien. Comme J.J. (Barea) qui a profité de sa nouvelle titularisation pour attaquer et réussir des lay-ups. Je pense que ça a ouvert des espaces pour que l'on marque à trois points.

Lorsque Miami est passé devant à la fin du quatrième quart-temps, qu’avez-vous dit à votre équipe ?

D.N. : Simplement qu'il fallait continuer comme ça, c'est tout. Tout d'abord, c'était peut-être notre dernier match à domicile devant nos fans, qui ont été phénoménaux toute l'année et nous ont poussés vers l'avant. Nous ne voulions pas terminer cette saison devant eux sur une défaite. Nous voulions rester dans le coup, continuer. C'était fort, je pense. Lorsque nous étions à quatre points, j'ai pu rentrer dans la peinture et aller sur la ligne des lancers francs pour réduire l'écart à deux points. Je pensais que c'était important pour nous de ne pas prendre un mauvais shoot et leur permettre ainsi de partir en contre. Il était donc bien d'arrêter l'horloge et de mettre en place notre défense. Je pense que c'était un moment clé.

Cinq ans après votre finale perdue, comment savourez-vous votre réussite personnelle ?

D.N. : Je ne peux vraiment pas savourer beaucoup parce que, en playoffs, vous êtes toujours à l'affût. Vous ne dormez pas beaucoup. Vous pensez basketball 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Je pourrai savourer la semaine prochaine lorsque, nous l'espérons, nous serons en vacances. En ce moment, je pense surtout à aller de l'avant et je pense au prochain match. Qu'est-ce que je peux faire de mieux ? Qu'est-ce que je n'ai pas fait ? Et qu'est-ce que je peux faire pour impliquer les autres gars et les mettre dans des positions ouvertes ? Si tout va bien, je pourrai savourer la semaine prochaine.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nowitzki : "Je ne peux pas savourer"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» combien je peux vendre ma moto???
» SNIFF ! Elle s'appelle pas GTS.. mais je peux venir ??
» Enfin un endroit ou je peux poster...
» Es-ce que je peux monter mon cheval dans son près?
» Peux-t-on se faire prêter une super 5 pour le raid?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NBA City :: News-
Sauter vers: